Formations Agent de Sécurité privée (APS) et MAC APS

Le processus de recrutement au sein de la sécurité privée a connu une évolution significative ces dernières années et devrait continuer dans cette dynamique.

Le secteur de la sécurité privée, qui compte entre 150 000 et 200 000 employés selon les estimations, prend une place de plus en plus prépondérante parmi les acteurs globaux de la sécurité.

Dans un contexte où les menaces sont bien présentes (terrorisme, cyberattaques, catastrophes, etc.), les entreprises de sécurité privée font face à des défis considérables. Elles doivent non seulement répondre à une demande croissante en matière de protection humaine, mais également s’ajuster à l’émergence de nouveaux métiers et aux évolutions des réglementations.


Le processus de recrutement des agents de sécurité en France suit généralement plusieurs étapes pour garantir la sélection des candidats les plus qualifiés. Voici un résumé des principales étapes du processus de recrutement :

  1. Annonce de l’Offre d’Emploi : Les entreprises de sécurité diffusent des offres d’emploi pour les postes d’agents de sécurité. Ces annonces détaillent les qualifications requises, les responsabilités du poste et les conditions d’emploi.
  2. Dépôt de Candidature : Les candidats intéressés déposent leur candidature en répondant à l’offre d’emploi. Ils soumettent généralement leur CV, une lettre de motivation et d’autres documents pertinents.
  3. Présélection des Candidats : Les recruteurs effectuent une première présélection des candidats en évaluant leurs CV, leur expérience professionnelle, leurs qualifications, et en vérifiant la conformité avec les critères de l’annonce.
  4. Entretien de Recrutement : Les candidats présélectionnés sont généralement conviés à un entretien de recrutement. Lors de cet entretien, les recruteurs évaluent les compétences, les motivations et la personnalité des candidats. Ils peuvent également discuter des aspects liés au travail de sécurité.
  5. Tests de Sélection : Certains employeurs peuvent administrer des tests écrits ou pratiques pour évaluer les compétences spécifiques des candidats, tels que les compétences en communication, les connaissances en matière de sécurité, ou la réactivité face à des scénarios simulés.
  6. Vérification des Antécédents et Habilitations : Les candidats retenus sont souvent soumis à une vérification des antécédents, notamment des vérifications administratives, judiciaires, et parfois des contrôles de crédibilité. Les habilitations de sécurité peuvent également être vérifiées, en fonction des exigences du poste.
  7. Formation Obligatoire : Les candidats sélectionnés doivent suivre une formation obligatoire pour obtenir la carte professionnelle d’agent de sécurité. Cette formation porte sur les connaissances juridiques, les gestes techniques de sécurité, les premiers secours, etc.
  8. Délivrance de la Carte Professionnelle : Une fois la formation terminée avec succès, les agents de sécurité obtiennent leur carte professionnelle délivrée par le CNAPS (Conseil National des Activités Privées de Sécurité), organisme régulateur en France.
  9. Intégration dans l’Entreprise : Les agents de sécurité retenus sont intégrés dans l’entreprise. Ils peuvent suivre des briefings sur les procédures spécifiques de sécurité de l’entreprise et commencer leurs fonctions.

Zoom sur le métier d’agent de sécurité

Description du Métier : L’agent de sécurité joue un rôle essentiel dans la préservation de la sécurité des personnes et des biens. Ses missions varient en fonction du lieu où il exerce, qu’il s’agisse d’établissements publics, d’entreprises, de centres commerciaux, d’événements, ou d’autres sites nécessitant une surveillance et une protection.

Principales Responsabilités :

  1. Surveillance : L’agent de sécurité assure la surveillance des locaux afin de prévenir tout acte malveillant. Il effectue des rondes régulières pour s’assurer de l’intégrité des lieux.
  2. Contrôle d’Accès : Il peut être chargé de contrôler les accès aux bâtiments, en vérifiant l’identité des personnes et en s’assurant qu’elles ont les autorisations nécessaires.
  3. Intervention en Cas d’Incident : En cas d’incident, comme une intrusion, un vol, ou tout autre problème de sécurité, l’agent de sécurité intervient pour rétablir l’ordre et appliquer les procédures de sécurité préétablies.
  4. Gestion des Alarmes et des Équipements de Sécurité : Il surveille les systèmes d’alarme, les caméras de sécurité, et s’assure que tous les équipements de sécurité fonctionnent correctement.
  5. Assistance aux Personnes : L’agent de sécurité peut également fournir une assistance aux personnes en cas de besoin, que ce soit pour guider les visiteurs, effectuer des premiers secours, ou diriger l’évacuation en cas d’urgence.

Compétences Requises :

  • Vigilance : Capacité à rester attentif et à détecter tout comportement ou situation suspecte.
  • Réactivité : Aptitude à réagir rapidement et efficacement en cas d’incident.
  • Maîtrise de Soi : Capacité à garder son calme dans des situations stressantes.
  • Connaissances Juridiques : Compréhension des lois et règlements liés à la sécurité.

Formation et Qualifications : La formation d’agent de sécurité est obligatoire en France. Elle peut être dispensée par des organismes agréés et conduit à l’obtention d’une carte professionnelle délivrée par le CNAPS.


Évolutions Possibles : Certains agents de sécurité choisissent de se spécialiser dans des domaines spécifiques tels que la sécurité incendie, la sûreté aéroportuaire, ou la protection rapprochée. D’autres peuvent évoluer vers des postes de chef d’équipe ou de responsable de la sécurité.


En Conclusion : L’agent de sécurité occupe un rôle crucial dans la préservation de la sécurité au quotidien. Sa vigilance, sa réactivité, et ses compétences font de lui un acteur essentiel pour assurer la tranquillité et la protection des personnes et des biens.

Accès au métier

Le métier d’agent de sécurité et de surveillance est accessible à partir de formations de niveau V (CAP, BEP) dans les domaines de la prévention et de la sécurité. La pratique de cette profession implique une obligation de suivre une formation dispensée par l’entreprise elle-même. Il peut également être requis de détenir un certificat d’agent de sécurité. En ce qui concerne le métier de pompier, son accès se fait par le biais de concours où les aptitudes physiques jouent un rôle déterminant dans le processus de sélection.

Les métiers de la sécurité privée sont :

  • Agent de sécurité
  • Agent de sécurité cynophile
  • Agent de sécurité magasin
  • Agent des services de sécurité incendie
  • Agent de sécurité opérateur en centrale de télésurveillance
  • Agent de sûreté aéroportuaire

Conditions de travail

Les conditions de travail pour un agent de sécurité privée peuvent varier en fonction de plusieurs facteurs tels que le lieu d’affectation, le type de mission, l’employeur, et les spécificités du secteur. Voici un aperçu des conditions de travail générales pour un agent de sécurité privée en France :

  1. Horaires de Travail : Les agents de sécurité peuvent être amenés à travailler selon des horaires variables, de jour comme de nuit, en semaine, le week-end, voire les jours fériés. Les missions peuvent impliquer des horaires irréguliers, en particulier pour assurer une surveillance continue.
  2. Lieux d’Affectation : Les agents de sécurité peuvent être affectés à des sites très divers tels que des centres commerciaux, des entreprises, des établissements publics, des événements, des sites industriels, ou des zones sensibles. Les conditions de travail peuvent varier considérablement en fonction de l’environnement.
  3. Nature des Missions : Les missions peuvent inclure la surveillance des accès, la prévention des vols, la gestion des alarmes, la vérification des identités, la protection des personnes, la gestion des foules lors d’événements, etc. Les conditions de travail seront influencées par la nature spécifique de la mission.
  4. Équipements de Travail : Les agents de sécurité peuvent être amenés à utiliser différents équipements de travail tels que des systèmes de communication, des caméras de surveillance, des détecteurs, et d’autres dispositifs liés à la sécurité.
  5. Formation et Certification : Les agents de sécurité doivent suivre une formation obligatoire, dispensée par l’entreprise ou des organismes agréés, pour obtenir la carte professionnelle délivrée par le CNAPS. Le maintien de cette certification peut nécessiter des formations régulières.
  6. Relations avec le Public : Certains agents de sécurité peuvent être en contact direct avec le public. Ils doivent faire preuve de professionnalisme, de courtoisie, et savoir gérer des situations potentiellement conflictuelles.
  7. Contraintes Physiques : Selon la nature de la mission, les agents de sécurité peuvent être exposés à des contraintes physiques, notamment s’ils doivent effectuer des rondes, rester en position debout pendant de longues périodes, ou intervenir dans des situations d’urgence.
  8. Risques Potentiels : Certains agents de sécurité peuvent être exposés à des risques liés à la nature de leur mission, tels que des agressions, des intrusions, ou des incidents sécuritaires. La sensibilisation aux risques et les protocoles de sécurité sont généralement mis en place pour minimiser ces dangers.

Il est important de noter que les conditions de travail peuvent varier d’une entreprise à l’autre. Les agents de sécurité doivent être familiarisés avec les politiques internes de leur employeur et les réglementations en vigueur pour assurer leur sécurité et le bon déroulement de leurs missions.

Une de nos formations vous intéresse ?